jeudi 30 novembre 2017

PLPP ou Première Lecture Parisienne Publique

C'était ce week end, à la libraire Le genre urbain.
J ai été invitée à venir lire mes albums devant un public choisi. Alors, au niveau de la comm', il faut que je m améliore, c'est LA résolution de cette fin d'année, car j aurais dû annoncer cet événement avant et non pas après qu'il ait eu lieu. Mais que me passe t il par la tête parfois ...
Sinon, l''équipe de cette librairie est d'enfer. Il y a même une qui s'appelle Perrine, pour vous dire...

Et une photo en pleine lecture de "Mazort Fugus", qui a suivi celle de "Ma nounou est une girafe"


mercredi 25 octobre 2017

Mots bijoux


"Elephants are always drawn smaller than life, but a flea always larger" Jonathan Swift

" On dessine toujours les éléphants plus grands que nature, mais les puces sont toujours plus grands. "

Ce genre de phrase me plait en bouche. Alors je l'attrape et je la range dans ma boite virtuelle "Mots bijoux".

Les citations ont une grande responsabilité dans mon amour des mots. 

Et en ce moment, je relis Vian, autant dire que c'est un régal. Preuves : 

"Je voudrais me retirer dans un coing. A cause de l'odeur. " L'écume des jours. 

" Encore une négligence de Jasmine. Mais après tout, vous ne pouvez pas attendre d'une femme qui ne vous connaît pas, qui n'a jamais entendu prononcer votre nom, qui ne sait pas même que vous existez, qui n'existe peut-être même que partiellement, voire pas du tout, qu'elles vous rendent les services d'une gouvernante anglaise, Alice Marshall, né à Bridgeport dans le Whildshire, et je tançais Alice d'inattention chronique."  in Le plombier, recueil Les fourmis

Et comme avec Mozart, le silence après est encore de lui. 







mercredi 18 octobre 2017

les Estivales de Sarrant II

Humm, humm. C'est après un petit écart temporel que me revoilà au Rendez-vous des Sornettes.
Je ne m'étais pas échappée de la stratosphère à bord d'une berbère montgolfière, ni perdue au fond d'une fondue, simplement je déménageai. Puis, après cela, la rentrée. Papiers espace à compléter, prévenir ci, appeler là. Bla bla bla bla.

Mais que cela ne m'empêche pas de revenir sur le festival de Sarrant et de vous présenter : SMack le cochon, élu par moi la plus joyeuse création de ce festival.
Bref, j'y retournerai certainement l'été prochain. Car où sinon profiterai-je de la grande tablée libératrice de mots et de dessins spontanés ?  
Je m'arrête là pour aujourd'hui, mais à bientôt.




lundi 31 juillet 2017

Les Estivales de Sarrant 1

Chaque année voilà maintenant trois ans, je me rends au grand festival de l'illustration, 
perdu, posé,  
au milieu des champs de tournesol. 
Cette année, j ai participé à un atelier animé par Isidro Ferrer,
- sous le chapeau -

 un artiste sculpteur designer fabriqueur 
grâce auquel à partir de ceci : 
 et un peu de rangement et d'imagination, 
 nous avons créé cela : 










mercredi 19 juillet 2017

Ma nounou est une girafe, encore sélectionné

J'apprends de mes sympathiques éditeurs du Père Fouettard que Ma nounou est une girafe est à nouveau sélectionnée, et cette fois pour participer  au 22ème Prix Coup de Pouce décerné par la ville d’Eaubonne, dans la catégorie ALBUMS.
O Joie !


dimanche 30 avril 2017

Ma nounou est une girafe sélectionné à Nîmes

En ce moment, ça lit, ça cogite et ça vote avec passion du côté de Pissevin Valdegour, un quartier de Nîmes.  
Les enfants doivent faire le choix de leurs albums préférés. Le résultat sera le 10 mai. 
Et si j'en parle aujourd'hui, c'est parce que Ma nounou est une girafe fait partie de la sélection. 
ô contentement, ô joie  ! 
Merci chers lecteurs nîmois.  
Et bonne lecture à tous car - je dis pas ça pour Ma nounou est une girafe mais un peu quand même -  vous avez très bon goût. Voyez plutôt la sélection : 



Pour le petit prix littéraire (GS /CP / CE1 / CLIS + CE2)
Ca joue vite et ça joue bien, Richard Marnier et Aude Marel (Frimousse) 
Le grand méchant Graou, Ingrid Chabbert et Raoul Guridi (Samir édition) 
L'eau de Laya, Mickaël El Fathi (Motus)
Ma nounou est une girafe, Perrine Joe et Anne-Soline Sintès (Père Fouettard)

Pour le grand prix littéraire (CM1 / CM2 / 6ème + CE2)
Le roi des fous / La licorne invisible, Alex Cousseau et Valie le Gall (Rouergue)   
Le garçon qui parlait avec les mains, Sandrine Beau, Gwenaëlle Doumont (Alice Jeunesse)  
La Grotte des djinnsCatherine Gendrin, Laurent Corvaisier (Collection Papagagyo, Rue du Monde)  
Super menteur, Cécile Alix (Magnard Jeunesse).