vendredi 28 août 2009

Chers visiteurs bonjour ! 

Voici, comme promis, le début de l'histoire 
avec un éléphant, une institutrice, 
et le fameux hamac. mais celui-ci
intervient un peu plus loin dans l'action, 
vous verrez, vous lirez.   
Titre provisoire :
( car trop long, n'est-ce pas ? ) 



Un éléphant dans le hamac  
ou l'enfant qui ne dessinait pas comme il faut


           * - Mais voyons, Vincent, qu’est-ce qui t’est passé par la tête ?
Ce matin, à l’école, madame Couette est très inquiète. Depuis trente ans qu’elle est         
institutrice, elle n’a jamais vu ça ! Voilà trois jours que Vincent, l’un de ses charmants
petits élèves, dessine n’importe quoi …
- Mon petit, ça ne peut plus continuer comme ça, rouspète à nouveau l’institutrice. Je vais appeler ton père !


           Aussitôt dit, aussitôt fait. Madame Couette se dirige dans son bureau, ferme la porte, ouvre la fenêtre et de sa voix la plus forte lance : - Monsieur père de Vincent, hou, hou !! Monsieur père de Vincent !! C’est la maîtresse, je voudrais vous parler !  (Vincent et son papa habitent dans une maison qui voisine l’école.). Mais n’obtenant pas de réponse, l’institutrice saisit dans un tiroir le carnet vert laitue dans lequel sont notés tous les numéros de téléphone de ses élèves, quand, brusquement, elle entend : « Je suis là, Madame ! Je me brosse, je me chausse et je viens !».... *

La suite très prochainement.

Aucun commentaire: